Vivre plus longtemps ou vivre pleinement chaque moment ?

Lorsqu’elles arrivent à l’âge de la retraite, plusieurs personnes se disent qu’elles vont enfin bientôt pouvoir faire les choses qu’elles n’ont pas eu le temps de faire plus jeunes, pour différentes raisons (le travail, les enfants, manque d’argent, etc.). Ils ou elles se demandent aussi combien de temps ils vont encore pouvoir vivre.

Lors de notre mariage, ma grand-mère paternelle nous avait offert, à moi et ma douce moitié, ses meilleurs voeux et s’était approchée pour me chuchoter à l’oreille : « surtout ne travaillez pas trop fort et prenez le temps de vivre ».

À 25 ans, je me demandais ce qu’elle voulait bien dire ; elle qui avait préparé durant des années tous les repas pour huit enfants, elle qui avait boulangé son pain deux fois par semaine, elle qui avait fait le lavage avec une planche à laver et elle qui s’était occupée de tout pendant que mon grand-père avait passé des années à travailler comme scieur dans un moulin de bois à plusieurs centaines de kilomètres de la maison.

Aujourd’hui, le brin de sagesse que m’avait légué ma grand-mère Elvina me fait réaliser combien la vie passe vite et combien précieuse elle est. Son conseil nous amène à réfléchir... Pourquoi attendre jusqu’à la retraite pour faire ce que l’on aime ?

L’affiche qui suit ajoute au message de ma grand-mère Aucoin. Prenez-en connaissance, ça vaut la peine. Bonne journée !

This is your life

Je remercie mon fils Daniel de m’avoir partagé la belle photo pour ce billet. Son travail m’inspire énormément parce qu’il réussit toujours à montrer dans ses photos de nature la beauté du monde qui nous entoure, ce qui nous incite à apprécier chaque moment.