Le prince blanc de St-Michel

Depuis quelques semaines, les gens de St-Michel au Nouveau-Brunswick, peuvent observer un Harfang des neiges près de chez eux.

La nouvelle m’ayant été rapportée cette semaine, j’ai été me promener à plusieurs reprises durant les derniers jours en revenant du travail dans ce beau lieu qu’est St-Michel pour tenter de voir l’emblème aviaire du Québec.

À ma grande surprise, j’ai pu l’apercevoir et m’approcher de lui aujourd’hui afin de le prendre en photo. La question que je me pose cependant, pourquoi est-il toujours ici? Le voir chez nous en hiver c’est très rare, mais pouvoir l’observer un 21 mai c’est plutôt exceptionnel.

© 2014 Jean Aucoin - Harfang des neige à Saint-Michel

Curieux, j’ai posé la question à l’ornithologue Roy Lapointe de St-Léonard afin de connaître sa réponse. Voici ce qu’il m’a appris: «c’est une année exceptionnelle pour les Harfangs des neiges cette année. On en a observé quelques-uns le long des côtes du Nouveau-Brunswick cet hiver. Résidents du Grand Nord canadien, la population de Harfangs des neiges fluctue en fonction de la population de lemmings, sa nourriture préférée. Or donc, lorsque la population augmente, certains Harfangs des neiges descendent plus au Sud pour se nourrir.»

Toujours selon monsieur Lapointe, le «prince blanc de St-Michel» devrait bientôt entreprendre un long voyage de retour chez lui.

J’avais aussi pensé poser ma question au météorologue William Bourque, mais je n’ai pas osé, de peur qu’il m’annonce que l’hiver n’était pas encore terminé. Bonne soirée!